Islam : citations des Pieux Prédecesseurs


Yahya ibn Yahya « Défendre la Sunna est meilleur que le Jihad… »
21 juin 2010, 02:36
Filed under: 'Ilm, Minhaj

Al-Harawî rapporte d’après sa chaine de rapporteurs qui remonte jusqu’à Nasr ibn Zakariya qui a dit : « J’ai entendu Muhammad ibn Yahya ad-Dhahlî dire :

« J’ai entendu Yahya ibn Yahya** dire : « Défendre la Sunna est meilleur que de combattre pour la cause d’Allah »

Muhammad dit : « Je dis alors à Yahya : « L’individu dépense son argent, se fatigue et combat, et celui qui défend la Sunna est meilleur que Lui ?! »Il répondit : « Oui, et de beaucoup ! » »

[cité dans les 6 perles de cheikh Ramadani, avec la réference de l’ouvrage]

** Professeur d’al-Bukhary et Muslim

Publicités


Ar-Rabî’ ibn Khuthaym : « Comment te sens-tu ce matin ? »
21 juin 2010, 02:28
Filed under: Zuhd

Lorsqu’on demandait à Ar-Rabî’ ibn Khuthaym : « Comment te sens-tu ce matin ? »

Il disait : « Nous nous sommes levés plein de péchés, nous mangeons notre subsistance et nous attendons notre Heure. »

[Al-Musannaf, 7/228]



La femme du Qadi Shurayh au moment de la nuit de noce…
19 juin 2010, 10:39
Filed under: Comportement

Il nous a été rapporté dans le sublime livre de l’Imam Adh-Dhahabi « siyaro a’lam annubala  » que Asha’biy rencontra Shurayh et lui demanda comment ça se passait chez lui, et Shurayh de lui répondre :

« Depuis 20 ans et je n’ai jamais vu ce qui pourrait me mettre en colère chez ma femme! »

Et ash-Sha’biy lui dit : «Et comment ça ? »

Et il lui raconta alors: « Depuis la première nuit que je suis rentré, j’ai découvert une femme d’un charme séduisant et d’une beauté rare, alors je me suis dit il faut que je prie 2 rak’ats pour remercier le Seigneur, et je remarqua qu’elle pria avec ma prière et salua avec mon salam ; quand la maison se vida des proches et des amis, je me leva et dirigea ma main vers elle, alors elle dit : « Doucement ya Aba Oumeyah ! »

Puis elle dit : « La louange est à ALLAH, je le loue et lui demande l’aide, et je prie et je salue sur MOHAMED et sa famille wa ba’d… Je suis une femme étrangère à toi, je ne connais rien de ton caractère alors dis moi ce que tu aimes pour que je le fasses et dis moi ce que tu détestes pour que je l’évite !
Certes il y avait dans mon « peuple » qui aurait pu me convenir et il y avait dans ton « peuple » qui aurait pu te convenir ,mais lorsqu’ALLAH décide de quelque chose ,alors c’est une chose accomplie,et tu m’as eu! Alors fait ce qu’ALLAH t’a ordonné de faire « fa imssakun bi ma’rouf aw tassrihun bi ihssan » (càd garder son épouse avec de bonnes relations ou la libérer avec gentillesse)
J’ai dit ce que j’ai dit, je demande pardon à ALLAH pour moi et pour toi. »

« J’avoue que je me sentis gené ya Sha’biy ! Et elle me contraint ainsi à faire une khotbah dans ce moment ! Alors je dit: « Je loue ALLAH et je lui demande l’aide, et je prie et je salue sur le prophète et sa famille wa ba’d. Tu viens de dire une parole si elle s’avère vrai alors c’est bien pour toi, et si tu l’as simulé alors ce sera une preuve contre toi ! Voilà moi j’aime ça et ça et je déteste ça et ça, et si tu vois un bien alors propage le et si tu vois un mal(ou un défaut) alors couvre le. »

Puis elle dit : « Comment vois tu les visites de ma famille ? »

Je dit : « Je n’aime pas que ma belle famille m’ennuie trop. »

Et elle dit : « Qui aimes-tu de tes voisins qui rentrent chez toi, ainsi je leur permettrai de rentrer ? »

Je dis : « Banou untel sont des gens biens et banou untel sont mauvais. »

Shourayh dit : « J’ai passé avec elle la plus belle nuit, et elle est restée avec moi 20 ans et je ne lui ai jamais reproché quoique ce soit sauf une fois, mais c’est moi qui était en tort… »



L’imam Ahmad « Je rechercherai la connaissance jusqu’à… »
19 juin 2010, 09:42
Filed under: 'Ilm

L’imam Ahmad, rahimahullahi ta’ala a dit :

« Je rechercherai la connaissance jusqu’à ce qu’on m’introduise dans ma tombe »

[charaf asshab al-hadith (68)- Al Bardadi]



L’Imam As-Saabouni « Les gens de Ahloul-Hadith croient qu’on doit prier le Joumou’ah… »
19 juin 2010, 09:36
Filed under: Aqida, Fiqh

L’Imam Abou Ismaa’il As-Saabouni (m. 449H) a dit :

« Les gens de Ahloul-Hadith croient qu’on doit prier le Joumou’ah et les deux ‘Aïd ainsi que les autres prières derrière le dirigeant, qu’il soit pieux ou pervers. Ils croient également qu’on doit faire des Dou’ahs pour qu’Allah leur donne le succès et pour qu’ils se réforment. Et ils ne sont pas pour les rebellions contre eux, même s’ils les voient quitter la justice vers l’injustice et la tyrannie. »

[‘Aqidatous‐Salafs wa Ashaab Al‐Hadith]



az-Zouhri « De la part d’Allah est la Révélation… »
19 juin 2010, 09:31
Filed under: Aqida

az-Zouhri a dit :

« De la part d’Allah est la Révélation, du Messager d’Allah sallallahu ‘alayhi wa sallam, la transmission et de nous la soumission »

[Al-Boukhary, as-Sahih, kitab at-tawhid ch.46]



Poême de al-Hariri « Ô toi qui prétends l’intelligence »
16 juin 2010, 09:38
Filed under: Multimédia, Zuhd

http://www.dailymotion.com/video/_poeme-al-hariri-v2-o-toi-qui-preten_webcam

Abu Muhammad al-Qasim ibn Ali al-Hariri, dit aussi al-Hariri de Bassorah, né en 446H. et décédé en 516H. à Bassorah, en Irak, était un savant et écrivain arabe dont l’œuvre majeure est consacrée à la langue arabe. Al Hariri a écrit principalement le Maqamat (ou l’assemblée). Il a également composé Mulhat al-i’rab fi al-nahw, un poème sur la grammaire arabe, et rédigé Durrat al-ghawwas fi awham al-khawass, un ouvrage consacré aux erreurs d’expression dans la langue arabe.