Islam : citations des Pieux Prédecesseurs


La signification de {Ahsanou ‘Amala} par al-Fudayl ibn ‘Iyad
2 août 2012, 15:11
Filed under: Fiqh, Minhaj

Al-Fudayl ibn ‘Iyad a dit :

« Les meilleures actions (ahsanou ‘amala), c’est a dire les plus sincères et les plus conformes. »

Il dit : « L’oeuvre n’est pas acceptée jusqu’à ce qu’elle soit Sincère et Conforme. Ce qui est sincère est ce qui est accompli pour Allah, et ce qui est conforme est ce qui est sur la Sunna. »

[Tafsir al-Baghawi. Verset 2 de sourate al-Mulk]

———————

قال فضيل بن عياض : « أحسن عملًا » : أخلصه وأصوبه، وقال : العمل لا يقبل حتى يكون خالصًا صوابًا، اللخالص: إذا كان لله، والصواب: إذا كان على السنة

[تفسير البغوي ـ الملك:2]

———————

Publicités


Ce que Ali pensait de ceux qui le mettaient au dessus de Abu Bakr et ‘Umar
2 août 2012, 14:44
Filed under: Aqida, Fiqh, Minhaj

Adh-Dhahabi rapporte dans son livre al-Kaba-ir, sur le fait d’insulter les sahabas : Il est rapporté selon la chaine suivante : Hajjaj ibn Dinar – Abu Ma’shar – Ibrahim, que Alqama a entendu ‘Ali dire [dans une version il est précisé que ‘Ali était sur le Minbar à Koufa, et il frappait de sa main le Minbar] :

« Il m’est parvenu que des gens prétendent que je suis supérieur à Abu Bakr et ‘Umar. Celui qui prétend une telle chose est un diffamateur. Il mérite la peine du diffamateur[c.a.d 80 coups de fouet] »

[Adh-Dhahabi dans al-Kabaa-ir (Les Grands Péchés). Egalement rapporté par ibn Abi ‘Asim dans As-Sunna (993) avec Isnad Hasan selon cheikh al-Albani.
Cette parole de ‘Ali a été rapportée de facon Mutawwatir (donc Sahih), Ibn Taymiyya dit dans Majmu’ al-Fatawa que cela a été rapporté avec plus de 80 voies lors d’un sermon de ‘Ali à Kufa…]

———————

وروى حجاج بن دينار عن أبي معشر عن علقمة قال : سمعت عليّاً رضي الله عنه يقول : بلغني أن قوماً يُفضِّلوني على أبي بكر وعمر، من قال شيئاً من هذا فهو مفتر، عليه ما على المفتري

الكبائر للذهبي والسنة لابن أبي عاصم 993 (حسنه الألباني) والخبرعن علي صحيح متواتر عنه ]



Umar fouetta celui qui prétendit qu’il était meilleur que Abu Bakr…
2 août 2012, 13:14
Filed under: Aqida, Fiqh

Il est rapporté selon la chaine suivante : Shu’ba – Husayn – ‘AbderRahman ibn Abi Layla que :

Al-Jârûd ibn al-Mu’alla al-’Abdî a déclaré “Abu Bakr est meilleur que ‘Umar”. Un homme répliqua “Umar est meilleur que Abu Bakr”. Quand la nouvelle parvint à ‘Umar, il frappa l’homme avec son fouet jusqu’à ce qu’il sautilla de douleur, puis il lui dit :

« Abu Bakr est l’homme qui a vraiment accompagné l’Envoyé d’Allah, sallallahu ‘alayhi wa sallam. Il était le meilleur de tous dans ceci et cela, et celui qui prétend autre chose doit être fouetté pour diffamation [c.a.d 80 coups de fouets] »

[voir Al-Kaba-ir (les grands péchés) de l’imam adh-Dhahabi, péché 57 – Athar Sahih]

—————-

فروى شعبة عن حصين عن عبد الرحمن بن أبي ليلى ، أن الجارود بن المعلى العبدي قال : أبو بكر خيرٌ من عمر. فقال آخر : عمر خيرٌ من أبا بكر. فباغ ذلك عمر، فضربه بالدُّرَّة حتى شغر برجليه فقال : إن أبا بكر صاحب رسول الله صلى الله عليه وسلم، وكان أخير الناس في كذا وكذا، من قال غير ذلك وجب عليه حدُّ المفتري

[الكبائر للإمام الذهبي ـ الكبيرة السباعة والخمسون ـ أثر صحيح]



Nouveau : possibilité de nous suggérer des citations de salafs…
6 avril 2012, 21:47
Filed under: 'Ilm, Aqida, Biographie, Comportement, Fiqh, Hadith rare, Minhaj, Multimédia, Zuhd

Assalamou alaykoum wa rahmatullahi wa barakatuh

Mes chers frères et soeurs, voici une nouveauté que nous vous proposons afin de vous associer dans le bénéfice du site : à savoir la possibilité désormais de nous suggérer une citation.

Pour cela, je mets un mail à votre disposition :

citationssalafssalih@hotmail.fr

Attention ! Cette e-mail ne servira qu’aux suggestions de citations, et non au contact ou aux discutions privées. Attention également, nous ne prendrons en compte que les citations ayant leurs sources.

Enfin il est possible que votre citation ne sera pas prise en compte de suite, soit par manque de temps, soit parce que les sources sont erronées (et croyez-moi que cela arrive très souvent), soit parce que nous n’avons pas la source pour vérifier.

PS: merci de vous assurer que la citation n’est pas déjà sur le site min fadlikoum.



Al-Hasan Al-Basrî : « pas de médisance en ce qui concerne… »
5 avril 2012, 16:06
Filed under: Fiqh, Minhaj

Al-Hasan Al-Basrî a dit:

« Il n’y a pas de médisance en ce qui concerne l’innovateur ou le pécheur qui fait son mal ouvertement. »

[Al-Lalika’î (no: 279)]

———————

قال الحسن : ليس لصاحب بدعة ولا لفاسق يعلن بفسقه غيبة

[اللالكائي ـ رقم 279]



Par Allah! Je n’arrêterais pas de leur tenir tête, pour leur montrer la vérité d’Allah!
29 mars 2012, 21:14
Filed under: Comportement, Fiqh

Il est rapporté que le meilleur des adorateurs après les compagnons – Ouwayss Al Qarni –  a dit :

« Le fait d’ordonner le bien et d’interdire le blâmable ne laisse au croyant aucun ami : on leur ordonne le bien et ils nous insultent, ils trouvent de l’aide parmi les débauchés. Et par Allah! Jusqu’à ce qu’ils arrivent à m’accuser de choses très graves! Par Allah! Je n’arrêterais pas de leur tenir tête, pour leur montrer la vérité d’Allah! »

[Al i’tisam de l’imam ach-Chatibi (p.20 dar al-Akida)]

———————

وقد نُقِل عن سيِّد العبَّاد بعد الصحابة أُويس القرني : أنه قال : إن الأمر بالمعروف والنهي عن المنكر لم يدعا للمؤمن صديقا : نأمرهم بالمعروف فيشتمون أعراضنا ، ويجدون على ذلك أعوانا من الفاسقين ، حتى -والله- لقد رَمَوْني بالعظائم ، وايم الله ؛ لا أدع أن أقوم قيهم بحقه

[الاعتصام للإمام الشاطبي – ص20 دار العقيدة]



L’Imam Ahmad « Rien ne peut faire sortir un musulman de l’Islam si ce n’est le fait d’associer d’autres divinités à Allah… »
21 mai 2011, 08:45
Filed under: Aqida, Fiqh

L’Imam Ahmad Ibn Hanbal a dit dans brillante recommandation faite à son élève l’Imam, le docte, Musaddad Ibn Musarhad :

« Rien ne peut faire sortir un musulman de l’Islam si ce n’est le fait d’associer d’autres divinités à Allah l’Immense, ou de rejeter une des obligations qu’Allah a imposé d’accomplir, en reniant son caractère obligatoire. Si en revanche ce musulman délaisse cette obligation par paresse et fainéantise, son sort dépendra de la volonté d’Allah. Soit IL décide de le châtier, soit
de lui pardonner »

[ voir Tabaqât Al Hanabilah (1/343). Source : L’Abandon de la priere de Cheikh Al-Albani page 31.]