Islam : citations des Pieux Prédecesseurs


Souleymane At-Taymi « je suis passé devant un Qadari et je lui ai donné le Salam… »
21 novembre 2011, 17:22
Filed under: Minhaj

Lorsque que Souleymane At-Taymi -Qu’Allah lui fasse miséricorde- (m 143H) devint malade, il pleura intensément et on lui demanda : « Pourquoi pleures tu ? Est-ce par appréhension de la mort ? ».

Il répondit : « Non, mais je suis passé devant un Qadari et je lui ai donné le Salam, et je crains que mon Seigneur ne m’en tienne rigueur. »

[Abou Nou’aym dans « Al-Hilya » 3/32 et Ibn Al-Jawzi dans « Talbis-Iblis » (p.23 edition dar al-hadith)]

————————–

مرض سليمان التيمي فبكى في مرضه بكاء شديدا، فقيل له : ما يبكيك ؟ أتجزع من الموت ؟

قال : لا، و لكني مررت قدري فسلمت عليه، فأخاف أن يحاسبني ربي عليه

[ ابن الجوزي في تلبيس إبليس و أبو نعيم في الحلية ]

Publicités


Abû-Bakr Al-Matoû’i « J’ai pris part aux assises de Ahmad Ibn-Hanbal pendant 12 ans… »
21 novembre 2011, 13:28
Filed under: 'Ilm, Comportement

Il a été rapporté que Abû-Bakr Al-Matoû’i (rahimahullâh) a dit :

« J’ai pris part aux assises de Ahmad Ibn-Hanbal (rahimahullâh) pendant une période de douze ans, alors qu’il lisait le Musnad à ses enfants, et je n’ai jamais écrit un seul hadîth, car je ne faisais qu’observer son comportement, son caractère et sa bienséance.»

[Ibn Al-Jawzî, Manâqib Ahmad, article 21]



Abu Qulaaba « Ne vous asseyez pas avec eux – les gens de l’innovation – et ne vous mélangez pas avec eux … »
19 novembre 2011, 23:28
Filed under: 'Ilm, Minhaj

Abu Qulaaba a dit :

« Ne vous asseyez pas avec eux – les gens de l’innovation – et ne vous mélangez pas avec eux (dans une autre version : ne débattez pas avec eux), car en vérité je crains qu’ils ne vous emportent tous dans leur égarement, ou qu’ils vous rendent confus concernant beaucoup de ce que vous savez. »

[ Al-Lalaka’i (244) et Ad-Darimi (chapitre 35) et ibn Batta dans al-Ibana (363) ]

————————

عن أبي قلابة قال : لا تجالسوهم و لا تخالطوهم فإني لا آمن أن يغمسوكم في ضلالتهم و يلبسوا عليكم كثيرا مما تعرفون

[ اللالكائي رقم 244 و الدارمي في السنن و ابن بطة  في الإبانة]